Comment traiter ses clients comme des rois ?

1 septembre 2020
Posted in FREELANCE
1 septembre 2020 Jérémy

Comment traiter ses clients comme des rois ?

“Le client est roi”,  une phrase que l’on entend fréquemment dans le monde professionnel.

En effet, gérer sa clientèle de la bonne manière est un élément clef pour le développement de sa boîte et pour se démarquer de la concurrence. C’est aussi un impératif pour pouvoir s’inscrire dans la durée. Bien servir ses clients doit être une priorité, c’est ce sont souvent les petits gestes qui peuvent faire la différence.

Avant même d’entrer en contact avec ses clients, il est essentiel de s’organiser du mieux possible afin de ne passer à côté d’aucune information.

S’organiser (grâce à un CRM)

L’utilisation d’un Customer Relationship Manager (CRM) est évidemment une priorité pour s’organiser de la meilleure façon qui soit. Ces logiciels permettent d’optimiser la visibilité des informations et les statistiques de chaque client. De cette façon, aucun donnée ne vous échappe et le client  n’a pas cette impression d’être un numéro parmi tant d’autres mais d’être écouté. 

En centralisant les informations, vous allez avoir la possibilité d’avoir un accès rapide aux échanges précédent avec votre client et donc de rebondir de la meilleure façon.

Les CRM ont aussi un réel intérêt afin de structurer son travail. L’intégration de workflows personnalisables  à ces logiciels permettent un suivi rapide et automatisé. Toutes les tâches peuvent être découpées et réparties dans le temps. Que vous soyez seul ou en équipe, c’est un atout indéniable et bienvenue !

Les logiciels de CRM les plus répandus sont Salesforce, Hubspot ou Pipedrive mais il en existe des dizaines d’autres qui pourront tout à fait vous convenir. Chacun ayant ses spécificités, atouts et inconvénients selon votre usage.

Une fois organisé, il est temps de se pencher sur le relationnel client, un point clef pour faire la différence.

Créer de la relation

N’oubliez pas qu’avant d’être des entreprises qui collaborent, vous êtes des humains qui travaillent ensemble. Il est donc important de ne pas oublier de remercier fréquemment ses clients pour leur confiance. Cela peut se faire via des déjeuners, des messages,  des gestes commerciaux etc. De plus, les remerciements instaurent facilement une relation amicale: vous ne prenez pas votre relation professionnelle comme acquise.

Oublier la règle de cloisonner le privé et le personnel. Traiter  avec des clients comme vous traiteriez avec des amis ne peut vous être que bénéfique. La confiance est l’élément principal pour perdurer dans le temps avec son client. Traiter ses clients comme des rois c’est aussi un moyen de se donner une bonne image qui peut influer sur l’arrivée de nouveaux acheteurs. Effectivement, cela vous permettra même de vous démarquer de la concurrence, un avantage indéniable !

Faire preuve de transparence

Afin de fidéliser son client, il est aussi nécessaire de le projeter dans l’avenir avec vous.

Vous pouvez donc lui évoquer les prochaines étapes de votre entreprise et lui demander ce qu’il en pense. De cette manière, vous pourrez lui procurer le sentiment de faire partie intégrante de votre aventure. Évidemment, être sincère dans votre démarche vous donnera toujours un avantage. De la même manière qu’il ne faut pas prendre un client pour acquis, il faut également être transparent  et honnête dans vos interactions.

De plus, il est important de faire preuve d’un maximum  d’empathie, que votre acheteur se sente accompagné. Cela passe par une écoute active, qui donne la sensation à votre client d’être réellement écouté.

N’hésitez pas également à lui détailler votre façon de travailler afin de lui offrir un angle de compréhension de votre collaboration. Ce qui lui permettra de vous voir comme un véritable partenaire de ses activités (et des vôtres).

Ne lui vendez pas seulement votre service, vendez lui une solution à sa problématique.

Le client est roi, certes, mais n’oubliez pas que vous êtes l’empereur. En effet, un acheteur un peu trop exigeant peut facilement vous déstabiliser et prendre le dessus sur un deal. Il y a aussi le risque de travailler sans obtenir de résultat derrière, avec pour résultat du temps et de l’énergie (donc de l’argent) de perdu.  Le tout est de donner le dernier mot à son client après l’avoir emmener dans votre direction.

Ces conseils sont évidemment indicatifs et chaque client a ses spécificités. Certains auront tendance à vous faire naturellement confiance tandis que d’autres seront méfiants de prime abord.  À vous de juger la meilleure approche mais gardez toujours à l’esprit que le client doit être au centre de votre attention.

– Article rédigé par Nicolas –

, , ,