Combien de jours consécutifs un indépendant peut-il travailler ?

14 août 2020
14 août 2020 Jérémy

Combien de jours consécutifs un indépendant peut-il travailler ?

Parmi les nombreuses différences entre le statut d’employé et celui d’auto-entrepreneur, il y a notamment la question du temps de travail. Si les employés sont assez protégés et bénéficient d’un temps de travail très encadré, la situation est très différente pour les indépendants.

Par définition, un indépendant pourra organiser son temps de travail comme bon lui semble. Dans quelle mesure cela est-il vrai ?

Une liberté totale

Le travail en indépendant est synonyme d’absence de contrat de travail ainsi que d’absence de lien de subordination entre le freelance et son client. Cependant, sa mission sera tout de même encadrée par un contrat écrit ou oral.

Durée, tâches à accomplir, moyens matériels… Autant d’éléments qui doivent être définis en amont de la mission. Une fois ceci établi, l’indépendant aura une liberté quasi totale dans l’exécution de sa mission. Aussi, il pourra travailler autant de jours consécutifs qu’il le souhaite. Jours fériés et 35H n’ont pas d’impact sur l’emploi du temps d’un auto-entrepreneur. Ainsi, l’organisation de son emploi du temps est libre et seul le résultat compte.

Cependant, cela se traduit souvent par des semaines bien plus chargées pour les personnes à leur compte par rapport aux employés. D’après certains sondages récents, environ 80% des indépendants déclarent travailler au moins 40H et plus par semaine. Soit un décalage conséquent comparé aux salariés.

L’indépendant est donc soumis à une obligation de résultats. C’est la fin qui va compter et non les moyens mis en œuvre pour y parvenir. Mais cette absence de contraintes temporelles dans l’organisation de son travail est à double tranchant: s’il est plus libre dans l’organisation de son temps, il sera aussi plus difficile de ne pas se disperser. Notamment avec les tâches administratives inhérentes au statut.

Le statut d’auto-entrepreneur a cela à la fois de pernicieux et d’avantageux. Libre à vous si vous êtes plutôt du genre à travailler jusqu’à pas d’heures une fois la nuit tombée, si vous préférez vous lever plus tard le lundi matin ou si vous aimez travailler sous pression à 24H de la date butoir. Mais gare à vous si une fois la date limite vous n’arrivez pas à remplir la tâche que votre client vous a commandé !

Les clients sont votre source de revenus et vous vous devez de les satisfaire au mieux. Cependant, si ils font appel à un freelance, c’est qu’ils acceptent de se plier à la liberté impliquée par le statut. Seul compte le résultat et que le contrat entre les deux parties soit honoré selon les conditions pré-établies.

Enfin, gardez à l’esprit que la ligne est fine entre travail indépendant et salariat déguisé. À vous de savoir faire la différence et d’établir clairement les conditions d’accomplissement de votre mission.

Que vous soyez débutants ou non dans votre carrière d’indépendant, nous avons de nombreux articles qui peuvent vous aider à cerner la profession et à vous organiser.

– Article rédigé par Jérémy – 

, , , ,