Se démarquer de la concurrence

12 août 2020
12 août 2020 Jérémy

Se démarquer de la concurrence

Comment sortir du lot soi ou son entreprise ?

Avec une progression de l’entrepreneuriat ces 10 dernières années, il est de plus en plus rare d’être seul sur un marché donné. Au contraire, la concurrence est de plus en plus présente dès les premières heures d’une startup et pour les indépendants aussi. C’est la raison pour laquelle sortir du lot est essentiel au succès de sa marque ou de sa carrière.

Il va donc falloir se faire une place ! Quelques conseils…

Être à la page

L’idée est de se renseigner continuellement sur l’actualité de son secteur afin de pouvoir prévoir et réagir en amont. Ainsi, vous pourrez mieux appréhender les problématiques et vous ne serez pas pris au dépourvu. C’est ce que l’on appelle la veille concurrentielle. C’est à dire observer aussi bien sa concurrence que les différents acteurs composant son secteur.

Voir les tendances, s’inspirer, comparer… Autant d’éléments qui vont pouvoir vous conforter dans vos actions et potentiellement vous inspirer sur les choses à faire ou à ne pas faire. Personnalités influentes, entreprises liées de près ou de loin à votre domaine, articles de presse et tout ce qui peut vous apporter de nouvelles connaissances en rapport avec votre activité sont potentiellement intéressants.

L’objectif est ensuite de communiquer à ses clients et à ses prospects sur les changements que vous allez mettre en place. Afin de pallier aux contraintes du marché que vous occupez. Cela peut se faire via des newsletters, des posts de réseaux sociaux, des rendez-vous physiques, appels… Cela permettra de montrer que vous êtes capable de faire preuve de flexibilité, une qualité indispensable sur le long terme.

L’objectif d’une entreprise est de faire du profit. Le profit, c’est le chiffre d’affaire et le chiffre d’affaire, c’est le client !

Se concentrer sur ses points forts

Pour séduire un client, il est important de mettre en avant vos meilleures compétences. Elles vont lui permettre de vous comparer à vos concurrents.

Ces compétences sont des arguments irréfutables à exposer en priorité lorsque vous tenterez de convaincre un interlocuteur. Exposez quels sont vos meilleurs atouts ou pourquoi vous êtes la bonne personne pour répondre à ses attentes.

Vous ne connaissez pas vos points forts ? N’hésitez pas à demander à vos clients ce qui leur plaît (ou a plu) dans votre entreprise. Aussi, cela créera une certaine complicité entre vous et eux.

Cependant, ne mettez pas de côté vos points faibles, il est important de toujours les travailler afin de les améliorer. Il existe une multitude de formations accessibles à tous. De la formation payante à celle en autodidacte, il n’est jamais trop tard pour tenter de s’améliorer ou de rajouter des cordes à son arc.

Apporter plus

Un geste commercial, un appel pour prendre des nouvelles, un partage de post Linkedin Ces petites choses qui peuvent paraître insignifiantes sont pourtant essentielles pour vos acheteurs. Elles vont en effet permettre de développer une confiance mutuelle. Le client retient davantage ces petits gestes qui l’incitent à revenir.

L’idée est de se démarquer et de construire une relation entre vous et vos clients. Pas besoin d’en faire trop, ce ne sont pas vos amis ! Cependant, des marques de sympathie ou tout simplement de courtoisie sont toujours appréciées et peuvent faire la différence.

Tenter de nouvelles choses

“Est-ce que mon idée va marcher ? Est-ce qu’elle va plaire ?”

Une seule façon de répondre à ces questions : essayez !

Partir avec des à-priori est une chose naturelle. Seulement, il faut savoir les surmonter. Vous ne pouvez pas vous permettre de ne pas prendre des risques. Si vous ne le faites pas, quelqu’un d’autre s’en chargera !

L’économiste Schumpeter décrit l’entrepreneur comme un “personnage inspiré qui se lance dans des aventures dont il ne mesure pas les conséquences.”

Soyez donc cet entrepreneur et ne cessez jamais d’innover !

Sachez également vous relever d’un échec en restant toujours optimiste et responsable. Tirez-en les bonnes leçons et faites en sorte que cet échec puisse vous apporter quelque chose.

Légende du basket, Michael Jordan a résumé ainsi sa carrière :

« J’ai raté plus de 9000 tirs dans ma carrière. J’ai perdu près de 300 matchs. 26 fois, on m’a fait confiance pour prendre le tir de la victoire et j’ai raté. J’ai échoué encore et encore et encore dans ma vie. Et c’est pourquoi je réussis. »

Si vous ne parvenez pas à vous démarquer de la concurrence, n’hésitez pas à demander de l’aide. Vous pouvez toujours faire appel à des spécialistes de la communication et du marketing ou simplement à vos collègues ou entourage.

En conclusion, gardez à l’esprit que pour vous démarquer de la concurrence il est impératif de se challenger en permanence, se former et surtout garder le client au centre de votre attention.

– Article rédigé par Nicolas – 

, , ,